Cel's Home Page

Accueil | Bas de page | Calendrier | Recherche

samedi 25 février 2006

Croustade de poireaux aux coquillettes et au tofu



Un mélange onctueux ...

Pour tout vous avouer, je ne connaissais jusqu'à présent les poireaux qu'à travers la succulente soupe poireaux/pommes de terre de ma grand-mère. C'est fou parfois comme on se fait des idées sur certains ingrédients. J'étais persuadée de ne pas aimer ce légume, depuis que j'avais gouté une entrée ignoble de poireaux froids en vinaigrette. Il faut dire que c'était lors d'un repas à la cantine du boulot... Rien de bien étonnant au fait de trouver un plat mauvais là-bas, j'aurais dû me méfier.

Piochée au hasard d'un de mes bouquins de cuisine, cette recette est rapide, simple et délicieuse. De quoi se régaler d'un bon petit plat, même quand on rentre fatigué d'une journée de travail. Et, je sais pas vous, mais moi, plus ça croustille, plus j'aime.


...sous un aspect croustillant et doré.
  • 2 poignées de coquillettes complètes
  • 1 poireau coupé en rondelles
  • 1/2 brique de crème de soja liquide
  • 100 grs de tofu fumé
  • Sel, poivre et muscade
  • Margarine, huile d'olive
  • Chapelure (je n'en avais pas, j'ai donc mixé des biscottes :) )
Faire cuire les coquillettes à l'eau salée et faire revenir le poireau dans un peu d'huile d'olive. Une fois qu'il est tendre et fondant, saler, poivrer et verser la crème liquide. Ajouter le tofu détaillé en lamelles et assaisonner avec la muscade et le poivre. Egoutter les pâtes et les mélanger aux poireaux. Verser le tout dans un plat à gratin et saupoudrer généreusement de chapelure. Parsemer de morceaux de margarine et enfourner pour 5 à 10 minutes à four chaud (200°C).

Verdict: Je viens à peine de découvrir cette recette et pourtant, quelle trouvaille! Et avec de la chapelure maison, c'est encore meilleur.

dimanche 19 février 2006

Mange-tout au tofu


Haricots mange-tout et cébettes, voilà que j'innove à fond en ce moment côté cuisine. Même si je connaissais (seulement de nom) cette variété de haricots, je dois avouer que je n'avais encore jamais entendu parler de cébette. Alors pour info, même si ça ressemble rudement à un poireau, la cébette est une variété de petit oignon cultivé dans le sud-est de la France. On y mange tout, le vert comme le blanc. Avouez que je vous ai appris quelque chose. ;)

Pour la peine, je vous offre une petite photo de mes nouveaux ingrédients amis. Ben quoi? c'est que je suis pas peu fière d'être sortie de mes traditionnels pommes de terre/riz. Quoique... en y regardant bien, vous verrez que j'ai accompagné mes haricots de pommes de terre sautées... :-D

Issue du très bon livre de recettes "Assiettes végétariennes et plats uniques" de Valérie Cupillard, cette recette est vraiment très simple à réaliser. Elle aura le mérite d'ajouter une touche de nouveauté et d'Asie à votre cuisine.





Pour 2 personnes
  • 250 grs de haricots mange-tout
  • 1 cébette
  • 1 cuillère à soupe de sauce soja
  • 1 cuillère à soupe d'huile de sésame
  • 100 grs de tofu aux herbes
Verser la cébette coupée en roncelles avec les haricots mange-tout dans une sauteuse. Ajouter environ 50 ml d'eau et laisser mijoter doucement jusqu'à évaporation (environ 10 à 15 minutes). Ajouter la sauce soja, l'huile de sésame et le tofu coupé en dés. Remuer sur feu vif pendant quelques minutes.


Servir chaud avec quelques pommes de terre sautées.

mardi 14 février 2006

Le meilleur hachis parmentier du monde est végétarien!


Après une véritable traversée du désert question cuisine, je reprends petit-à-petit l'envie de me faire de bons petits plats. J'ai recommencé doucement en me concoctant un soir une bonne purée de pommes de terre maison. C'est vrai que c'est simple, mais qu'est-ce que c'est bon! Et l'utilisation du lait de soja lui donne une légèreté vraiment apréciable.
Mais quand il nous reste une grosse platrée de purée, en général, on se rabat sur un bon hachis parmentier, pas vrai? Qu'à cela ne tienne, c'est pas parce que je suis végé que j'allais me priver de ce plaisir.
Même un gros mangeur de viande en oubliera la version carnée, tant cette recette est légère et parfumée, je vous le promets! ;)

Une valeur sûre pour tout l'hiver.
  • 800 grs de purée de pommes de terre (maison de préférence :) )
  • 80 grs de protéines de soja texturées hachées
  • 300 grs de tomates concassées
  • 1 oignon haché
  • 1 gousse d'ail hachée
  • 2 cuillères à soupe de tamari
  • 2 cuillères à soupe de bouillon végétal en poudre ou en pâte (ou 2 petits cubes Kubor)
  • 1 cuillère à soupe d'herbes de Provence
  • 1 poignée de lentilles cuites (facultatif, c'étaient des restes)
  • 2 cuillères à soupe de persil haché
  • Huile d'olive et eau.
  • Chapelure et levure maltée (facultatif)
Faire revenir l'oignon et l'ail dans un peu d'huile d'olive pendant quelques minutes. Ajouter le tamari, les herbes de Provence, les tomates, le soja, les lentilles, le bouillon et 2 bols d'eau. Porter à ébullition et laisser mijoter environ 15 minutes. Incorporer le persil en fin de cuisson. Verser la moitié de la purée dans un plat à gratin et étaler le hachis par-dessus. Recouvrir de la purée restante, saupoudrer de chapelure et/ou de levure maltée, et enfourner à 200°C pendant environ 10 minutes.

Verdict: Une merveille! Prenez le temps de faire votre purée maison, le résultat n'en sera que meilleur, ça vaut vraiment le coup.