Cel's Home Page

Accueil | Bas de page | Calendrier | Recherche

dimanche 18 février 2007

Soupe au dhal et à la carotte


Cela fait bien longtemps que je n'avais pas posté. Pas vraiment envie de cuisiner, et puis aussi la peine immense d'avoir perdu ma grand-mère, plus qu'une mère pour moi, ce qui a profondément bouleversé ma petite vie...

Aujourd'hui, je refais surface et publie enfin cette recette qui était prête et en attente depuis fin décembre. Une bonne soupe réconfortante et à la saveur douce. Typiquement une de ces soupes d'hiver que j'adore, à déguster brulante devant un bon film. :)


Avec quelques cuillères de yahourt nature...
  • 65 grs de lentilles corail
  • 600 ml de bouillon de légumes
  • 170 grs de carottes, coupées en rondelles
  • 1 oignon haché
  • 110 grs de tomates concassées en boite
  • 1 gousse d'ail hachée
  • 1 cuillère à soupe d'huile d'olive
  • 1 cuillère à soupe de coriande fraiche hachée
  • 1/2 cuillère à café de coriande en poudre
  • 1/2 cuillère à café de paprika
  • 1/2 cuillère à café de curcuma en poudre
  • 1/2 cuillère à soupe de jus de citron
  • 150 ml de lait de soja
  • Sel et quelques cuillères de yahourt nature en accompagnement
Rincer les lentilles et les égoutter. Le mettre dans une casserole avec 500 ml du bouillon, et ajouter les carottes, l'oignon, les tomates et l'ail. Porter à ébullition, puis réduire le feu et faire mijoter environ 30 minutes, jusqu'à ce que les lentilles et les légumes soient tendres. Mixer le tout, puis ajouter le reste de bouillon, les épices, la matière grasse et le jus de citron et laisser mijoter encore quelques minutes. Ajouter le lait, un peu de sel et la coriandre hachée. Faire chauffer encore un peu et servir accompagné de quelques cuillères de yahourt.

Verdict: Recette essayée en décembre, mais verdict publié fin février, je crains que ma mémoire ne soit pas assez efficace pour me rappeler le gout de cette soupe. En tout cas, elle n'était pas mauvaise, sinon je m'en souviendrais! :-D

dimanche 10 décembre 2006

Soupe d'hiver au maïs


N'avez-vous jamais remarqué que quand on parle de comfort food (le petit plat qui fait du bien à l'âme et à l'estomac quand on a envie de réconfort, vous voyez?), on pense très vite à un bon bol de soupe. A ce jour, je ne connais rien de mieux pour vous mettre du baume au coeur (si ce n'est un gentil calin peut-être) qu'un repas savoureux et ... mou!
Alors un repas mou plutot qu'un repas croquant, allez savoir pourquoi, mais ça c'est une autre histoire (mais c'est sans doute en rapport avec une certaine envie de régression, si si, on assume!).
Pour ces soirs de froid ou de blues, je vous propose donc une soupe bien nourissante et épaisse à souhait. De quoi se pelotonner dans une épaisse couverture devant une bonne comédie romantique. Essayez avec Love Actually, vous m'en direz des nouvelles!

NB: Bien que je l'aie quelque peu adapté, cette recette est extraite du magazine VegNews, les proportions sont donc encore en version américaine (aie, pas taper...):
1 tasse = 240 ml.




Pour 6 à 8 personnes
  • 2 cuillères à soupe d'huile d'olive
  • 3 gousses d'ail
  • 6 tasses d'eau
  • 1 tasse de polenta non cuite
  • 1/2 litre de haricots coco en boite, rincés
  • 1 courgette de taille moyenne, coupée en quatre dans la longueur et taillée en fines tranches
  • 1 tasse de tomates en dés
  • 1/4 tasse de tomates séchées
  • Herbes de Provence, sel et poivre
Dans une casserole, faire revenir l'ail dans l'huile d'olive jusqu'à ce qu'il soit doré. Ajouter 4 tasses d'eau et la polenta progressivement (1/4 de tasse à la fois) en remuant constamment. Ajouter les haricots rouges, la courgette, les deux variétés de tomates et assaisonner avec les herbes de Provence selon votre gout (vous pouvez y aller franchement). Couvrir et laisser mijoter quelques minutes, puis ajouter les 2 dernières tasses d'eau. Enlever le couvercle et remuer souvent jusqu'à ce que la polenta soit cuite (environ 25 minutes). Assaisonner avec sel et poivre, et décorer avec quelques feuilles de basilic, puis servir bien chaud accompagnée de salade et de pain craquant.

Verdict: D'une consistence assez épaisse, cette soupe est vraiment la digne représentante du comfort food tel que je l'imaginais. Une fois refroidie, elle constituera un accompagnement original et une nouvelle façon de cuisiner la polenta

samedi 11 novembre 2006

Soupe régressive au kiri


Je ne sais pas si j'en ai déjà parlé ici, mais je déteste le fromage! Vraiment, le fromage, je ne peux pas, et je suis capable de le déceler de très loin que ce soit par l'odeur ou par le gout. En fait, depuis ma tendre enfance, le seul qui passe c'est le Kiri (ou le Samos 99, c'est pareil ;) ) et malgré mes 26 ans, rien n'a changé.

Après une semaine assez épuisante côté boulot, j'avais vraiment besoin de repos et de réconfort. C'était donc d'une bonne soupe bien chaude dont j'avais besoin et pas d'autres choses. C'est alors que je me suis souvenue avoir vu de nombreuses recettes de soupes à base kiri au gré de mes balades sur le net. Kiri + soupe: aucun autre mariage n'aurait pu mieux me donner le réconfort culinaire dont j'avais besoin. Calée sur mon canapé devant un bon film, et enroulée dans un plaid bien chaud mes deux minettes me couvant de leur regard doré, ce fut la soirée régressive parfaite. Et parfois, ça fait un bien fou. :)

  • 750 ml de bouillon (750 ml d'eau + 3 cubes de Kubor)
  • 1 courgette (environ 300 grs)
  • 1 oignon
  • 3 petites pommes de terre
  • 3 kiris + 1 par assiette
Laver la courgette et la détailler en cubes de taille moyenne. Eplucher et couper les pommes de terre et l'oignon de la meme manière. Les plonger dans le bouillon et faire chauffer le tout pendant une vingtaine de minutes. Au moment de mixer, rajouter les 3 kiris. Servir sans attendre, avec un kiri en plus dans chaque assiette (facultatif).

Verdict: Un vrai régal! Je m'attendais à quelque chose de plus onctueux, mais hormis ce détail, cette soupe est vraiment excellente. Avec un petit riz au lait ou un bon porridge en dessert, la régression est totale... mais tellement agréable! ;)

mardi 31 janvier 2006

Soupe au dhaal


Issu de la cuisine indienne, le dhaal (ou dâl) désigne en fait plusieurs variétés de lentilles, dont certaines peuvent se retrouver sous nos latitudes. Entre autres, on connait ainsi:
  • les mung dâls ou haricots de soja de couleur jaune ou blanc crème.
  • les masur dâls, de couleur rose-orangé, plus connus sous le nom de lentilles corail.
  • ainsi que de nombeux autres types de légumineuses telles que les lentilles vertes ou les pois cassés...
Présentés sous forme d'une purée plus ou moins liquide, les dhaals se mangent en général avec du riz, des galettes de céréales et/ou des légumes.
Moins connue que sa consoeur la lentille verte, la lentille corail en possède toutefois toutes les vertues nutritives. D'une belle teinte rose saumon, elle est aussi idéale pour la préparation des soupes, car elle se délite beaucoup au fur et à mesure de la cuisson. Il n'est, dans ces cas-là, même pas nécessaire d'utiliser le mixer.


De retour du ski, rien de telle qu'une bonne soupe...
  • 25 grs de margarine
  • 2 gousses d'ail hachées
  • 1 oignon finement émincé
  • 1/2 cuillère à café de curcuma
  • 1 cuillère à café de garam masala
  • 1 cuillère à café de cumin en poudre
  • 1 kg de tomates concassées en boite
  • 175 grs de lentilles corail
  • 2 cuillères à café de jus de citron
  • 600 ml de bouillon de légumes
  • 300 ml de lait de coco
  • Sel, poivre et noix de muscade à volonté
Faire fondre la margarine dans une grande casserole et y faire revenir l'ail et l'oignon pendant quelques minutes, sans cesser de remuer. Ajouter le curcuma, le garam masala, et cumin, remuer quelques secondes. Ajouter les tomates, les lentilles, le jus de citron, le bouillon et le lait de coco. Remuer et faire porter à ébullition. Une fois, l'ébullition atteinte, baisser le feu et laisser la soupe mijoter à découvert pendant environ 30 minutes. Saler, poivrer et décorer avec un peu de coriandre hachée et quelques rondelles de citron. Servir sans attendre!

Verdict: Une recette facile à la saveur douce et acide en même temps, résultat du mélange coco/citron. Originale, nutritive et colorée, elle est encore meilleure servie avec de pain naan bien chaud.

samedi 26 novembre 2005

Une simplissime et délicieuse petite soupe de cresson


C'est l'année dernière que j'ai découvert le cresson, lors d'un passage chez mon ancienne belle-famille. Un soir, la grand-mère nous a servi un potage à base de cresson, dont elle n'a pas dévoilé la recette, mais dont le goût m'a agréablement surprise. La saison du cresson étant de retour, je me suis donc mise en tête de, moi aussi, tenter une soupe de cresson aussi bonne et, si possible, meilleure (et toc! ;) ).
Et c'est avec fierté que je peux dire que c'est aujourd'hui chose faite, grâce à cette recette que j'ai obtenu en piochant des idées par-ci, par-là sur Marmiton. J'espère que je ne me fais pas de fausses idées et que vous l'aimerez autant que moi.

De jolies couleurs à la cuisson...
  • 1 belle botte de cresson
  • 1/2 litre de lait de soja nature
  • 1/2 litre d'eau
  • 4 petits cubes de Kubor
  • 4 petites pommes de terre
  • Un peu d'huile d'olive
Après avoir lavé le cresson et avoir coupé la majorité des grosses tiges, le faire revenir quelques minutes dans un peu d'huile d'olive. Ajouter les autres ingrédients et faire cuire le tout à feu doux pendant 30 minutes. Mixer le tout et déguster bien chaud.

J'vous en sers un bol?

Verdict: Miam! J'adore! J'ai hâte de la faire goûter à ma petite famille.

jeudi 24 novembre 2005

Minestrone d'hiver


Rien de mieux qu'une soupe bien chaude et nourrissante pour ces froides soirées de fin d'automne. Et dans le genre nourrissant, la minestrone en est un fameux exemple. :)


L'hiver dernier, lors d'une visite en magasin bio en tant que végétarienne débutante, je m'étais acheté un paquet de légumes secs, de marque "Moulin des moines" vendu sous le nom de "mélange de légumineuses pour soupe méditerranéenne". Rangée au fin fond d'un placard, ce n'est que cette semaine (heureusement le paquet est bon jusqu'en 2007!) que j'ai ressorti cette trouvaille en me promettant de tenter l'expérience. J'examine donc d'abord l'étiquette qui m'indique, non seulement le contenu précis du mélange, mais aussi (ô joie!) une sorte de mode d'emploi. J'apprends donc que le mélange est composé de haricots blancs, noirs, rouges et verts, de lentilles corail et blondes, d'azukis et de pois chiches. Une belle source de protéines et de fer en perspective.

Vous trouverez ci-dessous la recette proposée sur l'étiquette que j'ai respectée quasiment à la lettre:
Faire tremper 12 heures un bol du mélange de ce sachet. Le faire cuire ensuite dans 2 litres d'eau, avec 2 carottes, 1 poireau, de l'ail, de l'oignon et du céleri pendant 1 heure 15 environ. Rajouter quelques vermicelles d'épeautre 10 minutes avant la fin de la cuisson.
Recette à laquelle j'ai ajouté quelques pommes de terre, un bouquet garni, 4 cubes de Kubor et où j'ai remplacé les vermicelles d'épeautre par des vermicelles de riz.

Et voilà le résultat !
Elle est pas belle ma minestrone? :)

Verdict: Une soupe réconfortante, idéale pour un repas complet.

samedi 19 novembre 2005

Potage potiron/coco/gingembre


Toujours à fond dans les légumes d'hiver, je ne peux m'empêcher d'acheter un morceau de potiron par-ci ou une courge butternut par-là. Moi qui ai découvert le potiron seulement cet hiver (hé oui, on en apprend tous les jours :) ), on peut dire que je ne suis pas déçue. Je crois même que je le préfère à son proche cousin le potimarron, à la saveur un peu trop sucrée à mon goût.
Les premiers frimas de l'hiver me font squatter les fourneaux (et la couette!) plus que jamais, avec des envies de soupes et de gratins bien chauds.
J'ai trouvé cette soupe originale sur Marmiton et, bien que j'y sois allée avec prudence (je ne raffole pas des saveurs sucrées/salées), je l'ai vraiment trouvée délicieuse.


La douceur de la coco et le piquant du gingembre, tout un programme!

  • 1 potiron
  • 1 boîte de lait de coco (soit environ 400 ml)
  • 1 morceau de gingembre frais + gingembre en poudre
  • 1 cube de bouillon de légumes
  • 1 oignon
  • 1 ou 2 gousses d'ail
  • Huile d'olive
Couper la chair du potiron en gros cubes. Les faire revenir quelques minutes à couvert avec l'oignon, l'ail et le gingembre frais râpé, dans un peu d'huile d'olive. Transvaser le mélange dans une grande casserole et ajouter le lait de coco et le cube de bouillon. Couvrir et laisser mijoter à feu doux pendant 20 à 30 minutes. Assaisonner si besoin avec sel et poivre, puis mixer le tout.

NB: Attention à ne pas faire bouillir le lait de coco!

Verdict: J'aime beaucoup! A faire et à refaire durant tout l'hiver. :)

lundi 31 octobre 2005

Par ici les bonnes soupes!


Dire que quand j'étais gamine, je passais mon temps à entendre "Finis ta soupe!". Vraiment, je crois qu'on commence à passer à l'âge adulte quand on se met à apprécier les soupes, ou pire, à les cuisiner! Voilà donc ma nouvelle passion culinaire du moment, les soupes. Nutritives, colorées, veloutées ou avec des morceaux, je sens que je vais enfin utiliser mon mixeur comme il le mérite. :)
Voici d'ores-et-déjà, deux recettes expérimentées ces deux derniers week-ends. En tant que végétarienne soucieuse de mes apports nutritifs, j'aime agrémenter mon bol de soupe de divers compléments, comme du riz semi-complet ou quelques cuillères à soupe de flocons de céréales. Ca permet non seulement de varier les plaisirs, mais aussi de finir les restes. :)

Soupe de lentilles corail

Inspirée de l'incontournable livre de recettes végétariennes de Garance Leureux, "Ma cuisine végétarienne pour tous les jours".
Ici avec quelques poignées de flocons de millet.
  • Un grand verre de lentilles corail
  • 1 oignon haché
  • 1 cuillère à café de paprika
  • 4 petites pommes de terre
  • 2 gousses d'ail
  • Algues en paillettes (ajoutées au bouillon, elles permettent de rendre les lentilles plus digestes)
  • Huile d'olive, sel et poivre
Faites revenir l'oignon dans un peu d'huile d'olive. Ajoutez l'ail haché et le paprika, puis ajoutez 1,5 litre d'eau. Ajoutez les lentilles et les pommes de terre, salez et poivrez. Ajoutez ensuite 2 cuillères à soupe d'algues en paillettes. Faites cuire environ 25 minutes à feu doux. Mixez et servez.


Soupe de potiron

V comme végé, bien sûr! ;)
  • 1 oignon
  • 600 grs de potiron
  • 1 petite boite de concentré de tomates
  • 1 cuillère à soupe de sirop d'agave (ou de miel)
  • 125 ml de crème liquide
  • 750 ml de bouillon végétal (j'ai utilisé 3 cubes de bouillon Kubor)
  • Huile d'olive, sel, poivre, muscade, paprika
Emincer l'oignon, et le faire revenir à feu doux dans un peu d'huile d'olive. Ajouter le potiron coupé en cubes, le concentré de tomates et faire cuire encore quelques minutes. Ajouter le sirop et la crème, et bien remuer. Verser le bouillon, et dès que ça bout, couvrir et faire cuire encore 1/2 heure à feu doux. Passer au mixer et relever le goût avec le sel, le poivre, la muscade et le paprika.